Vous êtes ici : DERNIERS ARTICLES

Pour celles et ceux qui sont à la recherche du fameux registre santé et sécurité au travail, bien souvent difficile à trouver dans les établissements, en voici un exemplaire au format pdf dont vous pouvez vous servir si vous en avez besoin.

A lire de toute urgence !
Un texte qui vient d’en haut pour dénoncer ce que nous déplorons depuis des années.

Des cadres de l’EN,tenus par le devoir de réserve mais soucieux "de ne pas confondre loyauté et soumission, conscience professionnelle et obéissance aveugle" dénoncent la politique de Blanquer.

On ne pouvait pas ne pas vous le transmettre. C’est un peu long mais ça vaut le coup !

Tribune hauts fonctionnaires du ministère

Le retour des élèves n’ayant lieu pour beaucoup d’écoles que ce jeudi 14, le CHSCT qui s’est tenu le mercredi 13 mai, n’a pas apporté de réponses plus précises que lors du CHSCT précédent.

La DASEN estime que la situation est compliquée mais qu’elle n’a pas eu de remontées des mairies ou des écoles « alarmées ». Dans les cas où la situation est tendue, les services sont ou seront très réactifs…
Pour SUD éducation 56, ce CHSCT n’a été qu’une lecture un peu plus affinée du protocole présenté aux équipes et aux collectivités. Les choses sont donc bien claires, c’est aux collectivités territoriales et aux équipes pédagogiques de faire au mieux, tout en sachant que les situations sont toutes différentes d’une école à l’autre. Pour ce faire, tout est dans le protocole, dans les lettres de cadrage du recteur et les circulaires ministérielles (que vous trouverez sur eduscol).
Une autre certitude : cette reprise est un ballon d’essai pour préparer la rentrée de septembre !

A lire le compte rendu complet :

Comp-rendu du CHSCT du 13 mai

La situation n’évolue pas donc beaucoup. Nous ne pouvons que tirer très peu d’enseignements si ce n’est que c’est aux acteurs de terrain de gérer la situation.
Pour SUD éducation 56 ce protocole reste inapplicable mais nous savons aussi que notre administration compte (et cela depuis très longtemps) sur la très haute conscience professionnelle des personnels et la culpabilisation qui assaille la profession depuis des années. Durant toute cette période de confinement, nous avons pu constater, entre autres, que les directions ont été particulièrement sollicitées, et c’est un euphémisme.
Les RPS (Risques Psycho-Sociaux) risquent de se développer et toucher un grand nombre de collègues d’autant plus que la situation dans les écoles pourrait être la même à la rentrée de septembre.

Vous trouverez un document récapitulant les points principaux dans le protocole de 54 pages que toutes et tous nous avons eu en lecture.

Cette réouverture doit se faire dans l’application des conditions sanitaires répertoriées dans ce protocole. C’est la condition édictée par notre administration. Nous savons aussi qu’il sera très difficile voire impossible de mettre en application ces directives. Le doc que nous vous invitons à remplir et à nous transmettre en vue d’interpeller la dasen sur les constats faits sur le terrain, lors du prochain chsct du mercredi 13 mai et de préparer la suite.

Check list Covid-19

Vous trouverez aussi en pièce jointe, des modèles d’écriture pour une demande d’ASA pour les AESH et les enseignants.

- la fiche "ASA" et autorisation d’absence

Fiche ASA

- les courriers type pour PE et ASH.

Courrier garde d’enfant AESH
Couurrier garde d’enfant pour PE

Voici les cadrages du recteur au sujet des autorisations d’absence et le cadrage des AESH qui sont arrivés au dernier moment !

cadrage personnels rectorat rennes
cadrage AESH

Vous trouverez aussi un courrier demandant l’établissement d’un cadre accompagnant la réouverture du 11 mai 2020 des établissements scolaires du département

Courrier DASEN IEN

Dans la situation sanitaire actuelle, les fonctions et attributions des AESH restent les mêmes. Elles ne peuvent intervenir uniquement qu’auprès d’élèves en situation de handicap. La directrice académique du Morbihan l’a confirmé lors du CHSCT du mardi 5 mai.

Nous sommes alertés de plusieurs tentatives d’abus ces derniers jours. Les AESH ne peuvent pas surveiller la cour, faire l’accueil au portail , encadrer les enfants de soignants ou d’enseignants, accompagner un groupe seule à la cantine, et encore moins prendre en charge un groupe d’élèves !!!
Si le protocole ne peut pas être respecter faute de personnels, un accueil différencié doit être organisé, voire l’établissement ne doit pas ouvrir.

Les personnels ou les chefs de service qui se mettraient hors la loi en attribuant des tâches illégales aux AESH engageraient leurs responsabilité juridique voir pénale. Dans la situation actuelle le droit des personnels doit être scrupuleusement respecté. Les mises en cause juridique pourraient être extrêmement sérieuses en cas d’accidents ou de contaminations.

Sud éducation sera aux côtés de tous les personnels pour rappeler et faire appliquer le droit !

Lors du CTM du 7 mai, il a été précisé par le ministre que les AESH comme les enseignants qui ne souhaitaient pas mettre leurs enfants en danger dans les établissements, peuvent rester en télétravail à domicile.

Réouverture des écoles à partir du 11 mai : tous les moyens légaux à disposition des personnels

Retrouvez ici les dernières infos et procédures :

- Rappel de la situation (conditions sanitaires, conditions matérielles)
- Pour informer des réalités du terrain ( courriers à la DASEN , courriers des directrices et directeurs, motion du conseil des maîtres)
- Personnel vulnérable ou fréquentant une personne vulnérable à domicile
- Personnel « non vulnérable (droit de retrait , droit de grève, accident de service)
- Garde d’enfant

Cliquez sur l’image !

Sud éducation demande aux maires du 56 de ne pas ré-ouvrir les écoles ...

Courrier aux Maires

Sud Education 56 vous propose de répondre à ce questionnaire dans l’objectif d’obtenir des informations concrètes sur ce qui se passe localement, notamment pour nos élus au CHSCT. Cela nous permettra d’avoir une idée sur les situations concrètes vécues par les collègues sur le terrain et d’informer les écoles sur la réalité dans le département.

Merci de bien vouloir le compléter sans tarder et de le diffuser le plus largement possible autour de vous.

https://framaforms.org/enquete-ecole-11-mai-1588420685

Bulletin d’adhésion Sud éducation

Alors que cette classe politique ne pense qu’à sauver le capitalisme, pour les milliers d’adhérentes et d’adhérents de notre Union syndicale, l’heure est à la protection de la santé et la vie des travailleurs et travailleuses. Dans de trop nombreux secteurs, les patron-ne-s refusent de fermer les lieux de travail sous la pression du gouvernement.

Dans les secteurs qui doivent continuer à fonctionner pour lutter contre la pandémie, cela ne peut se faire sans respecter les droits des salarié-es ! Le gouvernement a pris des ordonnances le 27 mars, restreignant particulièrement les droits des travailleurs-euses quant aux congés, RTT, à la durée du temps de travail notamment.

L’Union syndicale Solidaires met tout en oeuvre pour aider les salarié-es, les chômeurs/ses, les étudiant-es à faire valoir leurs droits, et met à disposition un numéro d’appui syndical animé par des militant-es de tous les secteurs. Ce numéro, pour être accessible à toutes et tous, prend la forme d’un “numéro vert”, gratuit depuis un téléphone fixe ou portable.

La protection de la santé et de la vie des travailleurs et travailleuses est une urgence.
L’union syndicale Solidaires revendique et soutient les travailleurs et travailleuses qui luttent pour :
- la fermeture immédiate de tous les lieux de travail non essentiels à la vie du pays, sans perte de salaire, ni restriction de droits ;
- la protection maximale des personnes devant continuer à travailler, droit de retrait effectif pour tous et toutes ;
- la réorganisation du travail par les salarié-es qui sont sur place ;
- le maintien et extension des droits des chômeurs et chômeuses ;
l’interdiction des licenciements.

DERNIERS ARTICLES