Vous êtes ici : DERNIERS ARTICLES > Précaires > Les AESH ne sont pas corvéables à souhait !
Par : Erwan
Publié : 9 mai

Les AESH ne sont pas corvéables à souhait !

Dans la situation sanitaire actuelle, les fonctions et attributions des AESH restent les mêmes. Elles ne peuvent intervenir uniquement qu’auprès d’élèves en situation de handicap. La directrice académique du Morbihan l’a confirmé lors du CHSCT du mardi 5 mai.

Nous sommes alertés de plusieurs tentatives d’abus ces derniers jours. Les AESH ne peuvent pas surveiller la cour, faire l’accueil au portail , encadrer les enfants de soignants ou d’enseignants, accompagner un groupe seule à la cantine, et encore moins prendre en charge un groupe d’élèves !!!
Si le protocole ne peut pas être respecter faute de personnels, un accueil différencié doit être organisé, voire l’établissement ne doit pas ouvrir.

Les personnels ou les chefs de service qui se mettraient hors la loi en attribuant des tâches illégales aux AESH engageraient leurs responsabilité juridique voir pénale. Dans la situation actuelle le droit des personnels doit être scrupuleusement respecté. Les mises en cause juridique pourraient être extrêmement sérieuses en cas d’accidents ou de contaminations.

Sud éducation sera aux côtés de tous les personnels pour rappeler et faire appliquer le droit !

Lors du CTM du 7 mai, il a été précisé par le ministre que les AESH comme les enseignants qui ne souhaitaient pas mettre leurs enfants en danger dans les établissements, peuvent rester en télétravail à domicile.