Vous êtes ici : DERNIERS ARTICLES > Actualité > Pour un autre 8 mars, Agissons ensemble !
Publié : 4 mars

Pour un autre 8 mars, Agissons ensemble !

Le 8 mars, c’est « la journée de la femme ». Les principaux médias dissertent exceptionnellement de la place des femmes dans la société. Les commerces font des offres promotionnelles d’électroménager et de produits de beauté. Des entreprises offrent une rose à leurs salariées et… hop le tour est joué. Le lendemain, on retourne aux bonnes habitudes.
NON le 8 mars, ce n’est pas ça, c’est la journée internationale des droits des femmes, fruit de longues luttes contre les inégalités, les discriminations au travail, les violences sexistes et sexuelles…

Un peu d’histoire s’impose :

- En août 1910, Clara Zetkin, militante socialiste propose d’instaurer une journée pour les droits des femmes lors de la 2ème conférence internationale des femmes socialistes. Le principe est acté.
- Le 8 mars 1917, les ouvrières de St Petersbourg descendent dans la rue pour demander « du pain et la paix ».
- A partir de 1945, cette journée est célébrée mais s’apparente plus à la fête des mères…
- Les Nations Unies officialisent cette journée en 1977, en France, en 1982, sous l’impulsion du MLF.

Pour nous le 8 mars, ça devrait être tous les jours. Des mobilisations spécifiques existent ce jour là pour faire avancer les droits des femmes. En Espagne, en 2018, et dans un climat bien particulier, 6 millions de personnes sont descendues dans la rue. Nous rêvons qu’il se passe la même chose partout dans le monde, et en France en particulier.
Malgré les différentes lois et les déclarations de « bonnes intentions » des gouvernements successifs, les inégalités femmes-hommes sont constantes, dans la société et dans nos entreprises.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :
- moins 25% pour les salaires des femmes

- moins 40% pour la retraite pour les femmes, c’est la double sanction. La retraite à points, ce serait encore pire !

- 3 femmes dans les 10 plus hautes rémunérations à La Poste, 4 femmes chez Orange (chiffre faussé car trois hommes sont mandataires sociaux : le PDG et deux directeurs), 0 femme sur 10 chez les fonctionnaires d’Orange

- le plafond de verre : 36,5% de femmes chez Orange, 33% cadres supérieur-es, 24,5% chez les cadres stratégiques,
51 % de femmes à La Poste, 43% chez les cadres supérieur-es , 37% parmi les cadres stratégiques

8 mars journée de lutte et de grève pour les droits des femmes Retrouvons nous pour une grève active

- endredi 8 mars à 15h40 – Place Aristide Briand Lorient
- samedi 9 Mars à 14h00 – Place Paul Bert
Rassemblement contre les violences conjugales et pour la réouverture du lieu d’accueil de jour de Lorient.

Documents joints