Vous êtes ici : DERNIERS ARTICLES > Premier degré > LANESTER et rythmes scolaires : Déni de démocratie ?
Publié : 1er février 2018

LANESTER et rythmes scolaires : Déni de démocratie ?

La rentrée scolaire 2018/2019 se fera à Lanester sur le même rythme qu’actuellement, c’est-à-dire sur 4 jours et demi.

Pour prendre cette décision, les parents, les enseignants ont été consultés. Les animateurs de la commune n’ont pas eu la possibilité de faire valoir leur position. Suite à Cette consultation, non exhaustive, les résultats annoncés par la mairie et relayés par la presse ne reflètent en aucun cas les souhaits des enseignants qui se sont très majoritairement (à plus de 70%) prononcés pour un retour à 4 jours. Ils ne font pas non plus apparaitre qu’une minorité (42%) de parents souhaite conserver le fonctionnement actuel.
Rajoutons que des enseignants se sont aussi positionnés sur une semaine à 4 jours et demi avec le samedi, choix considéré par la municipalité comme équivalent à celui des rythmes actuels.
Des conseils d’école extraordinaires se sont tenus ou vont se tenir pour réaffirmer la position des enseignants et des parents. La mairie se doit d’assumer cette décision qu’elle a prise seule en faisant croire par voie de presse et communiqué aux parents d’élèves qu’elle s’était appuyée sur la position des enseignants (article paru dans la presse le 25/01/2018). Nous tenons à amener un démenti catégorique. Le fait de rester à 4 jours et demi n’est pas en soi la vraie source du problème. Ce qui est inacceptable est la méthode utilisée par Madame le Maire. A titre de contre-exemple, la mairie de Brandérion s’est rangée derrière l’avis du conseil d’école (article paru dans la presse le 25/01/2018) malgré les soucis financiers qui en résultent.

SUD éducation 56 dénonce vivement ces méthodes. Il ne s’agit en effet en aucun cas d’un fonctionnement démocratique.
Madame le Maire aurait-elle oublié son attachement à la démocratie participative à Lanester ?