Vous êtes ici : DERNIERS ARTICLES > Premier degré > Refondation et rythmes scolaires. Abandon du projet Peillon ! Des mesures (...)
Publié : 13 janvier 2013

Refondation et rythmes scolaires. Abandon du projet Peillon ! Des mesures urgentes pour l’École !

Pour SUD Éducation et l’Union syndicale Solidaires une réforme des rythmes scolaires est inséparable d’une amélioration des conditions d’accueil, d’enseignement des élèves et des conditions de travail de l’ensemble des personnels, dans le cadre d’un service public défini nationalement avec l’objectif d’une école émancipatrice. Elle ne peut être dissociée d’une réflexion de fond sur l’École mais aussi sur la société et les conditions de vie et de travail des parents.

Concernant les élèves et les apprentissages :
· La réduction du nombre d’élèves par classe
· Le retour de tous les postes d’enseignant-e-s spécialisé-e-s pour les élèves en difficulté, pour des RASED complets
sur tous les territoires ; ce qui nécessite de relancer une formation suffisante pour pourvoir ces postes spécialisés.
· L’augmentation du nombre de titulaires-remplaçants pour assurer la continuité du service public.
· Une reforme allégeant le contenu des programmes et des apprentissages trop souvent discriminant socialement
· La multiplication des échanges de pratiques pédagogiques sur le temps de formation
· La réaffirmation du rôle du conseil des maîtres comme organe de décision dans les écoles
· Des dispositifs de soutien aux apprentissages avec des maîtres supplémentaires en nombre suffisant
· Le recrutement, la formation la titularisation des AVS-I chargés de l’intégration des élèves en situation de handicap

Concernant tous les personnels :
· La réduction du temps de travail et de la charge de travail
· Une augmentation des salaires
· Le développement d’une formation continue de qualité et choisie
· Le retour des réunions d’information syndicale sur le temps de travail
· L’abrogation du service minimum d’accueil

Documents joints